Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2015

Pâque 03 Avril 2015, chap. N° 5 - Commémoration, libération, c'est la Pâque

Rel-agneau- Pour la fête de la pâque.jpgPÂQUE, année 2015

 

 

Petit Texte d’introduction

 

Dans deux semaines c’est la « Pâque » pour nous, nous humains imparfaits, mais qui volontairement, sincèrement dans notre cœur, sans hypocrisie, désirons intensément qu’EL-SHADDAÏ, nous considère comme ses « Enfants ». Oui nous voulons être ses « Enfants », Lui notre Père créateur, et qu’Il soit notre seul et unique Dieu !

Voilà pourquoi nous allons fêter cette Pâque comme EL-SHADDAÏ nous le demande, le vendredi 03 Avril 2015, « Entre les deux Soirs », c’est-à-dire entre 20h20 et 23h30, nous consumerons cette Pâque par une viande rôtie d’un petit bétail, et si c’est une volaille nous ferons attention à ne pas briser les os, ainsi que l’os du gigot d’agneau si c’est le cas, et si c’est une viande rouge nous la ferons rôtir et pas à la poêle. Elle sera accompagnée d’un pain sans levain ou d’une galette de pain sans levain, le tout arrosé par un verre de bon vin rouge chacun selon sa bourse. Nous mangerons cette Pâque en famille si cela est possible ou avec un ami, un voisin, et si nous sommes seul au sein de la famille, et bien nous fêterons cette Pâque seul, car en réalité,jamaisnous serons seul, EL-SHADDAÏ et son Fils engendré seront avec nous c’est une certitude, et nous romprons le pain, et nous dégusterons ce verre de vin rouge, car nous serons l’autel d’EL-SHADDAÏ, et ce verre de vin rouge représente le sang de la vie en pardon de nos péchés.

De tout ce sens spirituel que je viens de faire allusion, j’espère que je vous l’aurai expliqué correctement pour ce merveilleux jour de Pâque.  

 

Dernières phrases du Chapitre précédent

 

Pour être certain que ce jour de délivrance, ce jour de renouveau, son « Peuple » s’en souvienne, il exigea que chaque année, à la même époque, ce « Peuple » commémore cette liberté, cette délivrance par la fête de la Pâque, et ceci à perpétuité.

Exode 12 : 24

« Vous observerez cette disposition comme un décret pour toi et tes fils, à perpétuité. »

Exode 13 : 10

« Tu observeras cette loi au temps prescrit, d'année en année. »

Pendant des centaines d’année EL-SHADDAÏ veilla sur ce « Peuple » ingrat et infidèle.

Pour faire comprendre à ce « Peuple » toutes ses mauvaises actions Il lui envoya des « Prophètes »  qu’il assassina. Il l’envoya en exil sous la domination des Nations, et à son retour ce « Peuple » respecta les Lois et Préceptes d’EL-SHADDAÏ pendant quelques petites années, puis il recommença à faire ce qui déplaisait à son Dieu.

Ce « Peuple » choisi par EL-SHADDAÏ était indécrottable, alors il le livra dans la main des Nations. Le dernier Prophète qu’Il donna à ce « Peuple » fut Malachie qui prophétisa après la reconstruction du Temple de Jérusalem ( - 400 av. J-C.)

 

 

Chapitre N° 5

 

Commémoration, libération,

 

c’est la Pâque

 

 

Avant mon explication personnelle sur le sacrifice de Jésus le Nazaréen, je vais être ce que je suis, un « Païen » pour la chrétienté, et je vais réfléchir comme tel.

« Prenez et manger ceci est mon corps »

« Prenez et buvez ceci est mon sang »

Je ne peux accepter et accéder à votre religion chrétienne car vous êtes des cannibales. En effet vous mangez de la chair humaine et vous buvez du sang humain.

Vos Prêtres font cela tous les jours et vous, vous ne valez guère mieux puisque c’est ce que vous faites le Dimanche à la messe quand vous communiez.

Vous mangez bien le corps de Jésus le Nazaréen, votre Jésus-Christ, et buvez bien son sang ! …

Je ne suis pas un menteur ? …

Ce que je viens d’écrire est bien l’explication de vos Dirigeants !

Vous-mêmes, chrétiens, c’est bien ce que vous écrivez, affirmez sur le Net !

Donc j’ai raison vous êtes des cannibales !

Même nos « Dieux » païens n’acceptent pas le cannibalisme ! Alors vous êtes pire que toutes les religions de la Terre !

A moins que toutes vos explications soit erronées, ce que personnellement je pense, car dans votre religion il y a tellement d’inventions comme la « Trinité », le « Saint Esprit » qui serait un troisième Dieu, La Messe, le Purgatoire, le Confessionnal, etc …

La Bible, surtout l’Ancien Testament fut traduit en grec par soixante douze érudits hébreux sous la dynastie des Ptolémée, plus particulièrement sous Ptolémée II Philadelphe. Démétrios de Phalère déclarera une fois la traduction terminée et lecture faite à la Cour que c’était une traduction « Divine ». Pour le Nouveau Testament déclaré aussi d’inspiration divine, il est très difficile aujourd’hui de reconnaître les originaux, tellement les Évangiles, Lettres et Épîtres ont été retouchés. En effet nous savons aujourd’hui qu’il y a eu des ajouts, retranchements, de mots, tournures de phrases par des copistes peu scrupuleux. Exemple connu de tous les exégètes avec l’Évangile de Marc qui s’arrête au chapitre XVI : 8, tout le reste n’est que des ajouts datant du milieu du deuxième siècle jusqu’au début du troisième. Que le terme « Christ » ne fut accolé à Jésus à partir du quatrième siècle après le pèlerinage en 326-327 à Jérusalem de la mère de l’Empereur Constantin le Grand, Pontifex-Maximus de la religion chrétienne, devenu religion de l’Empire Romain. Le « Pape » tel que la chrétienté nous le dit n’existait pas à cette époque puisque c’était l’empereur romain qui était le véritable chef de cette Église.

Le véritable premier « Pape » chrétien fut Étienne II, Évêque de Rome, qui prit ce titre de « Pontife » en 754. En effet à cette date Rome est en conflit contre le Roi des Lombard, et demande une aide militaire au Roi des Francs, Pépin le Bref, ce dernier lui étant redevable de la destitution des Mérovingiens. Pour Pépin le Bref c’est une dette d’honneur et il vole au secours d’Étienne II. Il bat les Lombards et offre tous les États conquit à Étienne II.

C’est la « Donation de Pépin », et ce sont les premiers États Pontificaux. En remerciement le « PAPE » Étienne II sacre une seconde fois Pépin le Bref, Roi des Francs à Saint Denis ainsi que ses deux fils Carloman et Charles, ce dernier deviendra « Charlemagne ». Pendant dix sept siècles en France le Roi est Roi par la volonté divine, voilà pourquoi le premier-né mâle succédera à son père.

Cette explication historique étant dite continuons sur les repas bibliques

Comme déjà écrit dans le chapitre précédent deux dates pour un repas. Ce que par la Bible nous pouvons certifier après une lecture réfléchie de Matthieu XXVI : 1-2, 6-7, puis de Jean XII : 1-3 que le repas était bien fait chez Simon le Lépreux, que Lazare était invité ainsi que ses deux sœurs, Marie et Marthe, qui faisaient le service de table.

Maintenant la confusion du jour, qui dit la vérité, Matthieu ou Jean ?

Après pour le parfum qui dit vraie Matthieu ou Jean car c’est sur la « Tête » ou sur les « Pieds », c’est une femme, ou Marie la sœur de Marthe et de Lazare ?

Qui croire ?

Pour éviter une confusion comme ci-dessus voyons la chronologie de ces premiers jours de la fête de Pâque.

Le repas de la Pâque doit avoir lieu le 14 Nissan après le coucher du soleil. Ce 14 Nissan est un jour de « Préparation ». Après le coucher du soleil commence le premier jour des « Pains sans levain » qui doit durer sept jours et ce premier jourest un jour sabbatique, un jour sanctifié pour EL-SHADDAÏ.Donc le soir du 14 Nissan commence « l’Entre deux Soirs » du repas de la Pâque tel que nous le connaissons aujourd’hui qui dure du coucher du soleil jusqu’à la nuit noire totale, période de temps où nous devons consommer la Pâque. A l’ère de Jésus il n’était pas permis de sortir de la maison avant le lever du jour et avant de se quitter tous les participants récitait le Hallêl qui sont des psaumes de CXIII à CXVIII.

Ces Psaumes sont une glorification à son Père EL-SHADDAÏ, puisqu’ils commencent par « Alléluia » qui signifie « Louez Jah. »

 Jésus monta au Mont des Oliviers avec ses Apôtres et Disciples dans la journée sabbatique de la Pâque et du premier jour des « Pains sans Levain »

Voyons en premier ce qui est écrit sur la Bible avec les divergences et les ajouts de copistes ou d’Évêques se croyant inspiré par « Dieu », je ne dis pas EL-SHADDAÏ qui, LUI, est le véritable et unique DIEU.

Matthieu et Marc étant une plagia, j’écrirai seulement l’Évangile de Matthieu.

Nous sommes environ au milieu du repas.

Matthieu 26 : 26-30

Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant : « Prenez, mangez, ceci est mon corps. »

Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : « Buvez-en tous car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés.

Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne jusqu'au jour où je le boirai avec vous,( Marc -- jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau --) de nouveau, dans le Royaume de mon Père. »

Après le chant des psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.

Vous constaterez que j’ai posé le verset 30 (Marc verset 26) car il a une grande importance.

Comme je vous l’ai déjà écrit, quitte à me répéter, Jésus le Nazaréen est hébreu, et est venu sur Terre pour accomplir la Loi et non l’abroger.( Mt V : 17-19 ) Hors la loi dit qu’il n’est pas permis de sortir de la maison du repas pascal avant le lever du jour.

Exode XII : 22

Puis vous prendrez un bouquet d'hysope, vous le tremperez dans le sang qui est dans le bassin et vous toucherez le linteau et les deux montants avec le sang qui est dans le bassin. Quant à vous, que personne ne franchisse la porte de sa maison jusqu'au matin.

Avec ce verset et sachant que Jésus le Nazaréen était respectueux des Lois de son Père, EL-SHADDAÏ, il monta au Mont des Oliviers avec ses apôtres le jour de la Pâque et la nuit qu’il parle est la nuit après la nuit du repas de la Pâque.

Matthieu XXVI : 31-32

Alors Jésus leur dit : « Vous tous, vous allez succomber à cause de moi, cette nuit même. Il est écrit en effet : Je frapperai le pasteur, et les brebis du troupeau seront dispersées.

Mais après ma résurrection je vous précéderai en Galilée. »

Comme je l’ai écrit ci-dessus, nous sommes le 15 Nissan. Quand Jésus dit « vous allez succomber à cause de moi » c’est la nuit qui commence après cette journée sabbatique, c’est-à-dire le début de la journée du 16 Nissan après le coucher du soleil, qui met un terme à la journée sabbatique.

Autre remarque Jean XIII : 30 --- Nous sommes dans la nuit de la Pâque où, comme cité plus avant, il est interdit de quitter la maison avant le lever du jour, et pourtant Judas Iscariote quitta l’assemblée pour aller vendre Jésus le Nazaréen.

« Aussitôt la bouchée prise, il sortit ; il faisait nuit. »

C’est aussi au cours de se repas que Jésus le Nazôréen, par le « lavement des pieds » de ses Apôtres faisait, Lui le Maître, preuve d’une grande humilité.

Jean XIII : 2-5

Au cours d'un repas, alors que déjà le diable avait mis au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le livrer, sachant que le Père lui avait tout remis entre les mains et qu'il était venu d’EL-SHADDAÏ et qu'il s'en allait vers EL-SHADDAÏ, il se lève de table, dépose ses vêtements, et prenant un linge, il s'en ceignit.

Puis il met de l'eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

Ce geste, où plutôt cette action, n’a absolument rien à voir avec le cérémonial de la Pâque, comme certains chrétiens, surtout de confession protestante, voudraient nous le faire avaler. Cette action n’est qu’une action d’humilité, une véritable humilité jusqu’à s’abaisser à laver la partie la plus sale de l’humain, ( toujours par l’esprit se référer à l’époque de la scène et à la situation ) même si l’on est un « Maître, un Enseignant. »

Ce n’est pas le cas de vos, Cardinaux, Évêques, avec leur Pape, qui font ce simulacre du lavement des pieds avec des moines comme acteurs, devant une foule de fidèles.

Où est l’humilité de Jésus le Nazaréen ? …

La vanité et l’orgueil voilà le geste du lavement de pieds de ces Prélats ! …

La fête de la Pâque est la plus importante pour EL-SHADDAÏ car, en dehors de la première alliance qu’il avait faite avec Abraham confirmé avec le fils de ce dernier du nom d’Isaac, elle est perpétuelle.

Cette première Alliance entre EL-SHADDAÏ et l’humain ce fit avec Abraham et toute sa descendance de génération en génération par l’action de la circoncision et les humains chaque année avaient une fête pastorale et agraire autour de l’équinoxe du printemps comme je vous l’ai expliqué au premier chapitre.

Suite à une très grande sécheresse les descendants de Jacob, soit soixante dix personnes environ s’installèrent en Égypte quand Joseph l’un des fils de Jacob était « Grand Chambellan ». C’est à partir de là que se forma le « Peuple d’EL-SHADDAÏ » pendant quatre siècles. Les hébreux devenaient plus nombreux que les indigènes, voilà pourquoi ils deviennent des esclaves.

Après, Pharaon ne voulait pas se séparer d’une main d’œuvre bon marché, d’où sont entêtement à garder cette manne de travailleurs pour construire ces Temples gigantesques.

Le jour de délivrance des Hébreux est bien choisi par EL-SHADDAÏ

Quatorze jours après l’équinoxe de Printemps qui est le jour de la nouvelle lune, ce sera un jour de commémoration, un jour noir, un jour qui marquera l’esprit humain, mais aussi un jour de renouveau, un jour de libération, ce jour sera appelé « Pâque », car il faut aussi le dire c’est une nuit de terreur, c’est un jour de pleurs, c’est un jour de joie.

 Juste un rappel

Une préparation quatre jours avant ce jour de Pâque

Exode XII : 1-8

 « EL-SHADDAÏ dit à Moïse et à Aaron au pays d'Égypte :

« Ce mois sera pour vous en tête des autres mois, il sera pour vous le premier mois de l'année….//

Parlez à toute la communauté d'Israël et dites-lui : Le dix de ce mois, que chacun prenne une tête de petit bétail par famille, une tête de petit bétail par maison.

Si la maison est trop peu nombreuse pour une tête de petit bétail, on s'associera avec son voisin le plus proche de la maison, selon le nombre des personnes. Vous choisirez la tête de petit bétail selon ce que chacun peut manger.

La tête de petit bétail sera un mâle sans tare, âgé d'un an. Vous la choisirez parmi les moutons ou les chèvres.

Vous la garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, et toute l'assemblée de la communauté d'Israël l'égorgera au crépuscule.

On prendra de son sang et on en mettra sur les deux montants et le linteau des maisons où on le mangera.

Cette nuit-là, on mangera la chair rôtie au feu ; on la mangera avec des azymes et des herbes amères.

EL-SHADDAÏ, prépare son jour dePâque, avec des dates fixes pour que les humains aient le temps de la préparation, choisir le nombre de personnes pour ce repas, puis l’animal, couper le bois nécessaire à la cuisson, affûter les outils pour égorger, dépecer, préparer les ustensiles pour badigeonner les linteaux et montants des portes. Le 14 Nissan est un jour de préparation, donc il faut réunir les animaux dans une même pièce et badigeonner le linteau et les montants de la porte afin que les premiers nés des animaux ne meurent pas quand les Anges d’EL-SHADDAÏ passeront dans tout le pays d’Égypte pour ôter la vie au premier né des humains, mais aussi des animaux.

Voici le texte biblique, Exode XII : 12-19

« Cette nuit-là je parcourrai l'Égypte et je frapperai tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte, tant hommes que bêtes, et de tous les dieux d'Égypte, je ferai justice, moi, EL-SHADDAÏ

Le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous vous tenez. En voyant ce signe, je passerai outre -- par-dessus -- et vous échapperez au fléau destructeur lorsque je frapperai le pays d'Égypte.

Ce jour-là, vous en ferez mémoire et vous le fêterez comme une fête pour -EL-SHADDAÏ,dans vos générations vous la fêterez, c'est un décret perpétuel.

Pendant sept jours, vous mangerez des azymes. Dès le premier jour vous ferez disparaître le levain de vos maisons car quiconque, du premier au septième jour, mangera du pain levé, celui-là sera retranché d'Israël.

Le premier jour vous aurez une sainte assemblée, et le septième jour, une sainte assemblée. On n'y fera aucun ouvrage, vous préparerez seulement ce que chacun doit manger.

Vous observerez la fête des Azymes, car c'est en ce jour-là que j'ai fait sortir vos armées du pays d'Égypte. Vous observerez ce jour-là dans vos générations, c'est un décret perpétuel.

Le premier mois, le soir du quatorzième jour, vous mangerez des azymes jusqu'au soir du vingt et unième jour.

Pendant sept jours il ne se trouvera pas de levain dans vos maisons, car quiconque mangera du pain levé sera retranché de la communauté d'Israël, qu'il soit étranger ou né dans le pays. »

El-SHADDAÏ ne fait pas cela de gaité de cœur, c’est même de l’amertume pour Lui, voilà pourquoi il fait manger ce repas accompagné d’herbes amères. Cette Pâque représente une commémoration triste, effrayante, amer pour ceux qui l’on vécu, puis une joie de liberté, d’un renouveau, d’une autre vie.

Deux moisaprès cette Pâque, par l’intermédiaire de Moïse, EL-SHADDAÏ conclu une Alliance avec son Peuple.

Exode XXIV : 6-8

Moïse prit la moitié du sang et la mit dans des bassins, et l'autre moitié du sang, il la répandit sur l'autel.

Il prit le livre de l'Alliance et il en fit la lecture au peuple qui déclara : « Tout ce qu’EL-SHADDAÏ a dit, nous le ferons et nous y obéirons. »

Moïse, ayant pris le sang, le répandit sur le peuple et dit : « Ceci est le sang de l'Alliance qu’EL-SHADDAÏ a conclue avec vous moyennant toutes ces clauses. »

Cette Alliance ne tenait plus à l’époque de Jésus car les humains avaient abandonné El-Shaddaï leur Dieu voilà pourquoi Saül de Tarse dit dans son épître aux Hébreux IX : 15-20

Voilà pourquoi il est médiateur d'une « Nouvelle Alliance », afin que, sa mort ayant eu lieu pour racheter les transgressions de la première alliance, ceux qui sont appelés reçoivent l'héritage éternel promis.

Car là où il y a testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée.

Un testament, en effet, n'est valide qu'à la suite du décès, puisqu'il n'entre jamais en vigueur tant que vit le testateur.

De là vient que même la première alliance n'a pas été inaugurée sans effusion de sang.

Effectivement, lorsque Moïse eut promulgué au peuple entier chaque prescription selon la teneur de la Loi, il prit le sang des jeunes taureaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine écarlate et de l'hysope, et il aspergea le livre lui-même et tout le peuple en disant :

« Ceci est le sang de l'alliance qu’EL-SHADDAÏ a prescrite pour vous. »

N’oubliez pas que le sang est le siège de la vie et que la vie éternelle ne peut venir que par la purification du sang, puisque le péché fut retransmis par le sang et que le sang perdait de sa pureté à la vitesse de reproduction de l’humain.

Cette lecture finie nous laisse toujours dans une recherche de vérité, et par les écrits canoniques difficiles pour un humain réfléchi de trouver la vérité. Alors demandons à EL-SHADDAÏ qu’il nous éclaire en esprit, afin que nous trouvions la vérité et surtout sa voie, qui nous mène vers lui, ce Dieu seul et unique.

Portez-vous bien, prenez soin de vous et de votre maisonnée !

Salutations cordiales à Tous !

 

Sig : JP.G. dit « GRANDELOUPO »

Les commentaires sont fermés.