Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2013

HC chap. N° 23 - La Langue

Rel-JC-Lecture des rouleaux texte Isaïe.jpg

Pour certains de mes semblables, je tiens à préciser que je ne fais partie d’aucune SECTE quel qu’elle soit, d’aucune RELIGION quel qu’elle soit, et je suis encore moins un « Prophète », mais un humain comme vous, aussi imparfait, avec mes défauts, mes  qualités, et mon caractère.

Je ne recherche que la « vérité » la « Vraie », sachant que jamais je ne la trouverai, car les humains ont détruit ce qui ne leur convenait pas.  Une chose me rassure, quand je regarde tout ce qui vie autour de moi, de l’humain à la bestiole, avec cette diversité de faune et de flore, du soleil à la pluie, avec ces orages, tornade, ces milliers de vent, etc., alors je me dis que la gestion est merveilleuse, et la « Vérité » la « Vraie » est là, devant mes yeux.

De plus, je m’efforce de mettre en pratique ce onzième « Commandement » de Jésus le Nazaréen, ce qui n’est pas toujours facile, car il m’arrive parfois de l’oublier sous l’emprise de la colère :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »

Mais aussi :

« Aime ton frère (semblable) comme ton âme ; veille sur lui comme sur la pupille de ton œil. » --- Papyrus Oxyrhynque I ---

Je vais continuer sur « L’Hypocrisie Chrétienne » (H.C.), avec des enseignements écrits dans votre « Livre BIBLE »

-------------------------------------------------------------

Je tiens à préciser qu’il est important pour vous de lire le chapitre précédent avant de lire le nouveau chapitre. La compréhension sera meilleure pour vous.

-------------------------------------------------------------

Dernière phrase du chapitre précédent

« De tout ton cœur honore ton père et n'oublie jamais ce qu'a souffert ta mère.

Souviens-toi qu'ils t'ont donné le jour que leur offriras-tu en échange de ce qu'ils ont fait pour toi ? »

« Couronne des vieillards : les enfants de leurs enfants; fierté des enfants : leur père. »

« Qui maltraite son père et chasse sa mère est un fils indigne et infâme. »

« L'œil qui nargue un père et méprise l'obéissance due à une mère, les corbeaux du torrent le crèveront, les aigles le dévoreront. »

Nouveau Testament

« En effet, EL-SHADDAÏ  a dit :

« Honore ton père et ta mère, et Que celui qui maudit son père ou sa mère soit puni de mort. » »

 

H.C. -- Chapitre N° 23

La Langue

« Fi du bavard et du fourbe ils ont perdu beaucoup de gens qui vivaient en paix.

La troisième langue a ébranlé bien des gens, les a dispersés d'une nation à l'autre; elle a détruit de puissantes cités et renversé des maisons de grands.

La troisième langue a fait répudier des femmes parfaites, les dépouillant du fruit de leurs travaux.

Qui lui prête l'oreille ne trouve plus le repos, ne peut plus demeurer dans la paix.

Un coup de fouet laisse une marque, mais un coup de langue brise les os.

Bien des gens sont tombés par l'épée, mais beaucoup plus ont péri par la langue.

Heureux qui est à l'abri de ses atteintes, qui n'est pas exposé à sa fureur, qui n'a pas porté son joug, qui n'a pas été lié de ses chaînes.

Car son joug est un joug de fer et ses chaînes des chaînes d'airain.

Une mort terrible, la mort qu'elle inflige, et le shéol lui est préférable.

Elle n'a pas d'emprise sur les hommes pieux, ils ne sont pas brûlés à sa flamme. »

« Par la patience un juge se laisse fléchir, la langue douce broie les os. »

« L'aquilon engendre la pluie, la langue dissimulatrice un visage irrité. »

Nouveau Testament

« De même la langue est un membre minuscule et elle peut se glorifier de grandes choses !

 Voyez quel petit feu embrase une immense forêt : la langue aussi est un feu. C'est le monde du mal, cette langue placée parmi nos membres, elle souille tout le corps. Elle enflamme le cycle de la création, enflammée qu'elle est par la Géhenne.

Bêtes sauvages et oiseaux, reptiles et animaux marins de tout genre sont domptés et ont été domptés par l'homme.

La langue, au contraire, personne ne peut la dompter, c'est un fléau sans repos. Elle est pleine d'un venin mortel.

Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l'image d’EL-SHADDAÏ Dieu.

De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction.

La source fait-elle jaillir par la même ouverture le doux et l'amer ? »

Mensonges

« Ne forge pas le mensonge contre ton frère, pas davantage envers un ami. »

« Garde-toi de proférer aucun mensonge, car il ne peut en sortir rien de bon. »

« C'est une grave souillure pour un homme que le mensonge, il est ressassé par les ignorants.

Mieux vaut un voleur qu'un maître menteur, mais l'un et l'autre vont à leur perte.

L'habitude du mensonge est une abomination, la honte du menteur est sans cesse sur lui. »

« Abomination pour EL-SHADDAÏ Yahvé : des lèvres menteuses; il aime ceux qui pratiquent la vérité. »

« Le juste hait la parole mensongère, mais le méchant déshonore et diffame. »

« Le témoin véridique ne ment pas, mais le faux témoin exhale le mensonge »

« Un témoin véridique sauve des vies, qui profère des mensonges est un imposteur. »

« Le méchant est attentif aux lèvres pernicieuses, le menteur prête l'oreille à la langue perverse. »

La Paresse

« Le paresseux est semblable à une pierre crottée, tout le monde le persifle.

Le paresseux est semblable à une poignée d'ordures, quiconque le touche secoue la main. »

Le paresseux et la fourmi

« Va voir la fourmi, paresseux! observe ses mœurs et deviens sage : elle qui n'a ni magistrat, ni surveillant, ni chef, durant l'été elle assure sa provende, et amasse, au temps de la moisson, sa nourriture. 

Jusqu’ à quand, paresseux, resteras-tu couché ?

Quand te lèveras-tu de ton sommeil ?

Un peu dormir, un peu s'assoupir, un peu croiser les bras en s'allongeant, et, tel un rôdeur, viendra l'indigence, et la disette comme un mendiant. »

« Le désir du paresseux cause sa mort, car ses mains refusent le travail. »

« Le paresseux dit :

 « Un fauve sur le chemin! un lion par les rues! »

La porte tourne sur ses gonds, et sur son lit le paresseux.

Le paresseux plonge la main dans le plat : la ramener à sa bouche le fatigue!

Le paresseux est plus sage à ses propres yeux que sept personnes répondant avec tact. »

« Pour des mains paresseuses, la poutre cède, pour des mains négligentes, il pleut dans la maison. »

Orgueil

« Au mal de l'orgueilleux il n'est pas de guérison, car la méchanceté est enracinée en lui. »

« L'orgueil déplaît à EL-SHADDAÏ  comme à l'homme et tous deux ont l'injustice en horreur. »

« Pourquoi tant d'orgueil pour qui est terre et cendre, un être qui, vivant, a déjà les tripes dégoûtantes ? »

« Le principe de l'orgueil, c'est d'abandonner le Seigneur EL-SHADDAÏ et de tenir son cœur éloigné du Créateur.

Car le principe de l'orgueil c'est le péché, celui qui s'y adonne répand l'abomination. C'est pourquoi le Seigneur EL-SHADDAÏ lui a infligé d'étranges châtiments et l'a réduit à néant. »

« Le Seigneur EL-SHADDAÏ a déraciné les orgueilleux et planté à leur place les humbles. »

« L'orgueil n'est pas fait pour l'homme ni la violente colère pour la race de la femme. » 

« Comme une perdrix captive dans sa cage, ainsi le cœur de l'orgueilleux, comme l'espion il attend ta ruine.

Changeant le bien en mal, il est à l'affût, aux meilleures qualités il trouve des tares. »

« Pour l'orgueilleux l'humilité est une abjection ainsi le riche a le pauvre en horreur. »

« La terreur et la violence dévastent la richesse, ainsi la maison de l'orgueilleux sera détruite. »

« La querelle des orgueilleux fait couler le sang et leurs injures sont pénibles à entendre. »

« Sarcasme et injure sont le fait de l'orgueilleux, mais la vengeance le guette comme un lion. »

« L'orgueil de l'homme l'humiliera, qui est humble d'esprit obtiendra de l'honneur. »

« Moi, la Sagesse, j'habite avec le savoir-faire, je possède la science de la réflexion.

La crainte d’EL-SHADDAÏ Yahvé est la haine du mal. Je hais l'orgueil et l'arrogance, la mauvaise conduite et la bouche torse. »

« Dans la bouche du fou il y a un surgeon d'orgueil, les lèvres des sages les gardent. »

« L'arrogance précède la ruine et l'esprit altier la chute. »

« Insolent, hautain, son nom est  « railleur » ! il agit dans l'excès de son insolence. »

« Tu les avertis pour les ramener à ta Loi mais ils s'enorgueillirent, ils n'obéirent pas à tes commandements, ils péchèrent contre tes ordonnances, celles-là mêmes où trouve vie l'homme qui les observe, ils présentèrent une épaule rebelle, raidirent leur nuque et n'obéirent point. »

« Péché sur leur bouche, la parole de leurs lèvres qu'ils soient donc pris à leur orgueil, pour le blasphème, pour le mensonge qu'ils débitent. »

« Qui dénigre en secret son prochain, celui-là, je le fais taire; l'œil hautain, le cœur enflé, je ne puis les souffrir »

Nouveau Testament

« Si quelqu'un enseigne autre chose et ne reste pas attaché à de saines paroles, celles de notre Seigneur Jésus Christ, et à la doctrine conforme à la piété, c'est un être aveuglé par l'orgueil, un ignorant en mal de questions oiseuses et de querelles de mots ; de là viennent l'envie, la discorde, les outrages, les soupçons malveillants, les disputes interminables de gens à l'esprit corrompu, privés de la vérité, aux yeux de qui la piété est une source de profits. »

« Les hommes en effet seront égoïstes, cupides, vantards, orgueilleux, diffamateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges, sans cœur, sans pitié, médisants, intempérants, intraitables, ennemis du bien, délateurs, effrontés, aveuglés par l'orgueil, plus amis de la volupté que de Dieu, ayant les apparences de la piété mais reniant ce qui en est la force. Ceux-là aussi, évite-les. »

« Il donne d'ailleurs une plus grande grâce suivant la parole de l'Écriture : El-SHADDAÏ  résiste aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux humbles. »

« Car tout ce qui est dans le monde - la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la richesse - vient non pas du Père, mais du monde.

Humilité

« Ne fais pas le malin quand tu accomplis ta besogne, ne fais pas le glorieux quand tu es dans la gêne.

Mieux vaut l'homme qui travaille et vit dans l'abondance que celui qui va se glorifiant et n'a pas de quoi vivre. »

« On fait l'éloge d'un homme selon son bon sens, le cœur tortueux est en butte aux affronts.

Mieux vaut un homme du commun qui a un serviteur qu'un homme qui se glorifie et manque de pain. »

  « Ainsi parle EL-SHADDAÏ Yahvé :

 «  Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le vaillant ne se glorifie pas de sa vaillance, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse!

Mais qui veut se glorifier, qu'il trouve sa gloire en ceci avoir de l'intelligence et me connaître, car je suis EL-SHADDAÏ Yahvé qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Oui, c'est en cela que je me complais, oracle de EL-SHADDAÏ Yahvé! » »

Les Vieillards

« Il est trois sortes de gens que hait mon âme et dont l'existence me met hors de moi, un pauvre gonflé d'orgueil, un riche menteur, un vieillard adultère et dénué de sens.

Si tu n'as rien amassé dans ta jeunesse, comment dans ta vieillesse aurais-tu quelque chose?

Quelle belle chose que le jugement joint aux cheveux blancs et, pour les anciens, de connaître le conseil !

Quelle belle chose que la sagesse chez les vieillards et chez les grands du monde une pensée réfléchie !

La couronne des vieillards, c'est une riche expérience, leur fierté, c'est la crainte du Seigneur. »

« La vieillesse honorable n'est pas celle que donnent de longs jours, elle ne se mesure pas au nombre des années; c'est cheveux blancs pour les hommes que l'intelligence, c'est un âge avancé qu'une vie sans tache.

Devenu agréable à EL-SHADDAÏ Dieu, il a été aimé, et, comme il vivait parmi des pécheurs, il a été transféré.

Il a été enlevé, de peur que la malice n'altère son jugement ou que la fourberie ne séduise son âme, car la fascination du mal obscurcit le bien et le tourbillon de la convoitise gâte un esprit sans malice. 

C'est une couronne d'honneur que des cheveux blancs, sur les chemins de la justice on la trouve. »

 « Le grand âge ne donne pas la sagesse, ni la vieillesse l'intelligence de ce qui est juste. »

 « L'oreille n'apprécie-t-elle pas les discours, comme le palais goûte les mets ?

La sagesse est l'affaire des vieillards, le discernement le fait du grand âge. »

Hypocrisie

« En ta présence il est tout miel, il s'extasie devant tes propos; mais par derrière il change de langage et de tes paroles fait une pierre d'achoppement.

Je hais bien des choses, mais rien tant que cet homme, et le Seigneur le hait aussi. »

Sans être critique pour mes semblables chrétiens, mais ce qui est écrit ci-dessous est bien ce qu’ils commettent après être passé au confessionnal

 « Ainsi l'homme qui jeûne pour ses péchés, puis s'en va et les commet encore, qui exaucera sa prière ?

Que lui sert de s'humilier ?

Un vaurien, un homme inique, il va, la bouche torse, clignant de l'œil, traînant les pieds, faisant signe des doigts.

La fourberie au cœur, méditant le mal en toute saison, il suscite des querelles.

Aussi, soudain viendra sa ruine, à l'instant il sera brisé, sans remède. » 

Avarice

 « Qui amasse en se privant amasse pour autrui, de ses biens d'autres se repaîtront. »

« L'avare est chiche de pain et la disette est sur sa table. »

 « Au jour de la fureur, la richesse sera inutile, mais la justice délivre de la mort. »

« L'espérance du méchant périt à sa mort, l'espoir mis dans les richesses est anéanti. »

« Tel est prodigue et sa richesse s'accroît, tel amasse sans mesure et ne fait que s'appauvrir. »

« Qui se fie en la richesse tombera, mais les justes pousseront comme le feuillage. »

--- l’avare --- 

« S'il accumule l'argent comme la poussière, s'il entasse des vêtements comme de la glaise, qu'il les entasse ! un juste les revêtira, un innocent recevra l'argent en partage. »

Nouveau Testament

 « Puis Jésus le Nazaréen leur dit :

« Attention ! Gardez-vous de toute cupidité, car, au sein même de l'abondance, la vie d'un homme n'est pas assurée par ses biens. »

Il leur dit alors une parabole :

« Il y avait un homme riche dont les terres avaient beaucoup rapporté.

Et il se demandait en lui-même :

«Que vais-je faire ? car je n'ai pas où recueillir ma récolte. »

Puis il se dit :

«Voici ce que je vais faire : j'abattrai mes greniers, j'en construirai de plus grands, j'y recueillerai tout mon blé et mes biens, et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as quantité de biens en réserve pour de nombreuses années ; repose-toi, mange, bois, fais la fête. »

Mais EL-SHADDAÏ, -- Dieu -- lui dit :

 «Insensé, cette nuit même, on va te redemander ton âme. Et ce que tu as amassé, qui l'aura ?»

Ainsi en est-il de celui qui thésaurise --- dictionnaire : amasser de l’argent ---  pour lui-même, au lieu de s'enrichir en vue d’EL-SHADDAÏ -- Dieu. -- » »

Avant d’écrire ce que j’aime le mieux, car j’arrive à la fin de « L’Hypocrisie Chrétienne », je vais écrire un mélange de conseil qui sont sur ce livre « BIBLE » et que beaucoup de mes semblables devraient lire, en particulier ces « Enseignants » du « Net »

Tous ces enseignements ne viennent pas de moi, ils sont inscris dans ce livre Bible. Alors tous ces chrétiens et autres qui écrivent du Jésus-Christ à toutes les sauces avec des bénédictions de je ne sais qui, feraient mieux d’enseigner leur semblable dans le comportement de la vie commune, afin que ceux-ci trouvent le chemin d’EL-SHADDAÏ, « Dieu » pour eux chrétiens.

Comment un humain si imparfait peut-il demander des bénédictions, alors qu’il ferait mieux de demander de l’aide à ce Dieu unique que je nomme EL-SHADDAÏ, Dieu pour eux, par l’intermédiaire de son Fils Jésus le Nazaréen, Jésus-Christ pour eux, pour que Celui-ci lui dessille les yeux afin qu’il quitte son idolâtrie !

A bientôt !

Portez-vous bien en prenant soins de vous !

Salutations cordiales à Tous

Sig: JP.G. dit « GRAND-LOUP » ou « GRANDELOUPO »

18:17 Écrit par Grandeloupo dans Hypocrisie Chrétienne | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.