Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2013

Quel Bonheur

Grandeloupo. Repos du juste.jpg

 

Quel bonheur !

 

Oui, je dis pour moi « quel bonheur ! »

En effet ce mois-ci la santé fut médiocre allant en se dégradant ce qui m’a value une dizaine de jours d’hospitalisation. Dans ce Centre de Soins et d’Opérations moderne, cet hôpital a tout juste un an d’existence, il y a bien la Wifi mais elle est réservée au personnel.

Comme je vous l’ai déjà expliqué, je suis atteint par un microbe « nosocomial » que l’hôpital m’a généreusement offert il y a une vingtaine d’année lors d’une opération. Mauvais endroit au mauvais moment, et vous vous retrouvez avec un microbe qui mange tout. Moralité, j’ai d’énormes difficultés à me mouvoir sans compter les douleurs souvent intenables, et je sais que cela est inguérissable. Ce microbe c’est attaqué aux poumons, à la moelle épinière, au sang et je suis toujours de ce monde, ce qui est incompréhensible pour la médecine.

Faire un « pied de nez » à Dame Mort, cela me réconforte beaucoup et me fait sourire.

Je suis convaincu que ce Dieu unique que je nomme EL-SHADDAÏ est responsable de ces jours de vie supplémentaire. Tout ceci bien sûr est une question de foi, de croyance, mais les faits sont là, indéniables. Les médecins défilant à mon chevet comme-ci j’étais un « oiseau rare ».

Notre médecin de famille, lui est content que je sois toujours sur terre. Lui qui m’avait dit que je n’arriverai jamais à soixante-cinq ans, voilà déjà trois ans que je fais un pied-de-nez à Dame Mort, et Philippe souhaite et espère que cela durera encore quelques années. Il fait tout pour calmer la souffrance, et il sait que je suis assez sérieux pour l’administration des doses de morphine.

Oui pour moi être encore sur cette Terre n’est que du bonheur, car je peux encore écrire pour dessiller le cœur et les yeux de mes semblables afin que ce petit nombre soit le plus grand possible.

Oui ce bonheur et cet encouragement c’est vous qui me l’avez donné par votre augmentation de visites sur mes blogs. Quel bonheur et quelle joie dans mon cœur de voir le nombre de mes semblables chercher la voie d’EL-SHADDAÏ, ce Dieu seul et unique car tous ceux qui le cherche sont ses enfants et Il les aime comme un père, avec amour, mansuétude, et comme un père Il leur fait voir le droit chemin les corrigeant si nécessaire. C’est à cela que l’on s’aperçoit de son amour pour la race humaine.

Son fils unique, Jésus le Nazaréen qui a offert son sang pour nous, nous a bien dit et spécifié qu’il n’était pas égal à son Père, mais qu’il faisait la volonté de celui-ci. Jamais il nous a appris à le prier lui, Jésus, mais à prier son Père avant tout chose et la preuve encore une fois pour tous ceux qui ont tendance à me prendre pour un farfelu.

« Notre Père, qui est aux cieux, que ton NOM soit sanctifier, que ton règne arrive… »

Il me semble que Jésus le Nazôréen, fils unique d’El-SHADDAÏ, nous enseigne bien de prier son Père et non lui, la preuve ci-dessus est indémontable.

Quitte à ne pas plaire à certains, je suis encore une fois dans la vérité !

Alors, vous mes semblables n’ayez pas le cou raide, le cœur fermé, l’esprit des insensés et des orgueilleux, mais reconnaissez votre imperfection et tournez-vous vers ce Dieu unique, qui si vous êtes sincère de cœur et d’esprit vous pardonnera vos fautes ou vos péchés si vous aimez mieux, car ce Dieu d’amour a de l’affection pour la race humaine et beaucoup de patience.

N’oubliez jamais que Jésus le Nazaréen est seulement, oui je dis bien seulement notre assesseur car il est assis à la droite du Père comme dans un tribunal ou les assesseurs sont assis de chaque côté du Juge pour l’aider dans sa tâche.

En effet c’est par lui, Jésus, que le Père EL-SHADDAÏ, absous nos fautes, d’où l’importance de prier le Père et non le Fils.

Vous mes semblables je vais bientôt vous écrire sur la Pâque.

Cette année La Pâque pour El-Shaddaï aura lieu le mardi 26 Mars entre les deux soirs, mais je me ferai un plaisir de vous rappeler ce jour de fête pour El-Shaddaï.

Je réitère, je ne fais partie d’aucune Secte, d’aucune Religion existante sur cette Terre, et jamais vous ne connaîtrez mon visage, pour vous éviter d’avoir une image de soutien qui amène à l’adoration, car celui que vous devez adorer est au-dessus de vous, autour de vous, dans votre esprit, dans votre cœur, invisible à l’œil et pourtant proche, c’est ce Dieu seul et unique celui que je nomme EL-SHADDAÏ.

Je sais que, le jour où je quitterai cette Terre pour retourner à la poussière, un de vous me remplacera dans les écrits pour servir de soutien à ses semblables.

Je sais avec une très grande conviction qu’un jour sur cette Terre, j’aurai la joie et le bonheur de faire votre connaissance sous la Royauté de Jésus le Nazaréen. Je confirme aussi que le jour de la colère d’EL-SHADDAÏ est proche et arrivera avant une dizaine de décennie, les prémices étant là, visibles par tous les humains de la Terre.

J’espère qu’en attendant ce jour je serai dans une « Demeure » mais ce n’est pas moi qui suis Juge, mais Celui que je prie, et qu’Il me jugera selon mes actes, mes pensées, ma sincérité d’esprit et de cœur, car comme vous je suis imparfait et je suis sûr qu’il y a des semblables qui sont meilleurs que moi.

Dans plusieurs jours je continuerais mes écrits si la santé s’améliore.

En attendant portez-vous bien en suivant les Lois et Préceptes d’El-Shaddaï ainsi que tous les enseignements de son fils Jésus le Nazaréen.

Salutations cordiales à tous ennemis compris !

Sig : JP.G dit « GRANDELOUPO »

10:14 Écrit par Grandeloupo dans Pour Tous | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.